Quittage de Singapour

l
22/10/2006 - Pays : Singapour - Imprimer ce message Syndication :
Petit cadeau de la compagnie : mon avion pour l’Australie ayant 8h de retard, on me propose une nuit en 4 étoiles, dans un hôtel très chic avec piscine… Je ne dis pas non, ça changera agréablement de mes voisines ronflantes et du gros mossieur-tout-moche-et-tout-nu-qui-sort-de-la-douche de l’auberge de jeunesse.

Comme en prison, j’ai eu le droit de passer un coup de fil pour prévenir de mon retard mais pas de bol, je tombe sur le répondeur d’Isaac. J’ai une brève prière pour qu’il soit là le lendemain à mon arrivée. J’avoue que je me suis sentie un peu pouilleuse avec mon vieux pantalon et mes godasses de marche dans le hall de l’hôtel (le portier était plus classe que moi) mais j’ai assez vite oublié mes états d’âme après une trempette dans l’énorme piscine à débordement et une virée au buffet (sushis à volonté, homard à la louche, fontaine de chocolat où l’on peut tremper des bouts de melon, moi je dis, ça valait bien l’île du Plaisir des 12 travaux d’Astérix).

Seul point noir : le réveil à 2h15 le matin. Ça tombe bien, c’est justement l’heure à laquelle je suis au summum de la forme. J’ai bu 4 cafés entre mon lever et l’avion, avec comme effet pas grand-chose. J’avais tellement une tête de déterrée même le douanier a ri. Je le prends comme un compliment, je fais rire les gens.


Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

Véronique

Note: 4,1/5 - 63 vote(s).

Dans ce carnet

Pays visité(s)

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)